Contactez-nous! 06.37.49.57.75 franck.david@fc-conceptions.fr 

Désherbage à l'eau chaude

Le désherbage à l’eau chaude permet de résoudre les problèmes de mauvaise herbes à 95%, à condition de respecter le nombre de passages. Outre le faite de respecter la réglementation et d’intégrer une démarche environnementale. Ce principe permet d’être réactif pour un traitement ponctuel avec un effet visuel rapide (par exemple cimetière pour la toussaint, zones de jeux pour les vacances scolaires….) Il ne présente aucun risque pour le public. Peut être réalisé par toutes les conditions climatiques (vent, pluie, gel).

Le désherbage à l’eau chaude

Les alternatives

  •  Le désherbage mécanique efficace sur les zones sablées, mais pas facile sur les zones minérales types pavés, bordure, enrobés…..

  • Le désherbage thermique efficace sur toutes surfaces, ne détruisant seulement ce qu’il touche, ce qui oblige des passages répétés.
  • Le désherbage à l’eau chaude efficace sur toutes surfaces et encore plus sur les zones minérales types pavés, bordures, enrobés….

La règlementation

La loi Labbé du 26 mai 2014 paru le 22 juillet 2015 et mise à jour le 24 décembre 2015, dans le cadre de la transition énergétique pour la croissance verte prévoit l’interdiction des pesticides pour le 1 janvier 2017 dans les lieux publics et le 1 janvier 2019 dans tous les jardins.

Le Houat Skid

Pourquoi désherber l’eau chaude?

L’eau chaude permet de faire de l’anti germinatif inversé. Qu’est-ce que c’est l’anti germinatif inversé ?

  • Le principe est que lors du premier passage on réchauffe le sol donc les graines, ce qui favorise la germination d’un maximum de graines, que l’on va bruler au stade de plantule au deuxième passage.
  • L’eau chaude projeté par gouttelette à 120°, ne représente aucun risque pour l’homme, ni pour les animaux.

Le choix du matériel pour le désherbage à l'eau chaude

L’entreprise fait le choix de la marque OELIATEC modèle HOUAT SKID sur remorque, matériel 100% français.

  • Cuve 500 L
  • Utilise l’eau de pluie ou l’eau de récupération filtrée
  • Pression de 2 à 4 bars

Le rendement du désherbage à l'eau chaude

  • La vitesse d’avancement en linéaire sur sol imperméable varie de 1.2 à 2 KM par heure.
  • Le rendement moyen au m2 par heure est de 400 à 600 selon l’imperméabilité du sol et la hauteur de l’herbe.
  • Sur les sols imperméables les rendements diminuent d’environ un tiers.

*Informations indicatives souvent rencontrées, non contractuelles pouvant évoluer en fonction du sol, de la météo et des conditions d’application, des herbes à détruire, etc.

Le suivi des traitements

  • Le suivi se fait par un système de géolocalisation GPS.
  • Une cartographie est réalisée au fur et à mesure du travail.
  • Les cartes peuvent être éditées avec les zones traitées, les différentes couleurs permettent d’identifier le nombre de passage par secteur.
  • L’intérêt pour l’opérateur est de ne pas oublier de zones.
  • Pour les clients une assurance de la bonne exécution du travail.

Planification des passages

Idéalement le traitement se fait en trois passages :

  • Premier passage entre les mois de février, mars et avril afin de favoriser l’anti germination inversé.
  • Deuxième passage entre les mois d’avril, mai et juin.
  • Un troisième passage dit de rattrapage entre les mois de juillet, aout et septembre.Un passage pour traitement ponctuel peut-être réalisé du mois de février à novembre.

Désherbage thermique

Désherbage thermique avec des photos avant/après.